lundi 19 décembre 2011

Le Loup de Noël... (Version très courte pour le magazine Fémina)











Les trois nappes étaient posées sur la grande table. La dernière était relevée aux quatre coins. Noël était arrivé dans la bergerie. Nous allions lever nos verres et partager le repas de fête. Mais un bruit nous a figés dans notre élan... nous nous sommes regardés... c'était bien un loup qui hurlait, là dehors, tout près...
Bastien, le vieil ami louvetier a lancé d'une voix songeuse:
«-Dis Antoine, ça fait trois ans maintenant, tu te souviens?
-Et bien sûr que je me souviens, a répondu le berger. Et puis comme hésitant, les yeux baissés vers le monde des souvenirs:
-Comment tu voudrais oublier ça toi?»

C'était la même bergerie, la même table, trois ans plus tôt. Antoine avait compté ses bêtes avant de rejoindre la famille. Il en était sûr: il en manquait trois. Mais le soir de Noël, on ne manque ni le repas ni la messe. Alors, après la messe de minuit, Antoine était parti avec son ami, Bastien, l'ancien louvetier. La neige tombait silencieuse, leurs pas s'enfonçaient et une lune voilée éclairait le sous bois. Tout à coup, juste devant ses pieds, Antoine avait vu une trace plus sombre sur la neige. C'était du sang! Ils avaient suivi cette trace qui se traînait sous les branches basses des sapins et ils avaient découvert un des trois moutons, égorgé.
-Bon sang! C'est encore une saleté de loup! avait pesté Antoine.
-Si c'est un loup, on va l'avoir! Ce ne sera pas le premier!!
Et c'était bien vrai! Ils en avaient tué plus d'un dans leur vie.

Ils s'étaient donc mis à la recherche du loup coupable. Au milieu des craquements de branches, des gémissements leur étaient parvenus, plaintifs. En fouillant entre les aiguilles, ils avaient découvert un passage que la neige n'avait pas atteint et un abri naturel sous un sapin immense.

C'est Bastien, en bon louvetier, qui l'avait vu le premier. Allongé, la patte prise dans un piège, le loup était là. Bastien avait déjà épaulé son fusil, il était prêt à tirer quand Antoine l'avait rejoint. Au bruit de ses pas, le loup avait levé sa tête et son regard jaune était venu se planter dans les yeux de Bastien. Le loup ne montrait aucun signe de crainte, aucune agressivité. Il regardait simplement l'homme. Puis il s'était couché, épuisé, résigné.

Bastien avait vu bien d'autres loups dans sa vie, mais des loups tous crocs dehors, des loups libres de s'enfuir ou d'attaquer. Cette nuit là, dans ce sous bois, le regard de ce loup à bout de forces, la quiétude de cette neige indifférente aux hommes, cette nuit de Noël, Bastien avait hésité. La seconde d'après, il avait senti la main d'Antoine peser sur le canon de son fusil. C'était trop tard: il ne tirerait plus.

Sans se parler, les deux hommes s'étaient approchés de la bête. Antoine, avec mille précautions, s'était penché sur la tête du loup, lui avait enserré la gueule entre ses bras pendant que Bastien, en professionnel, avait libéré la patte déchiquetée par le piège. Le loup avait bien sursauté deux ou trois fois sous la douleur mais les forces lui manquaient pour se retourner contre les deux hommes. Bastien avait rincé la blessure avec l'eau de sa gourde et fait un bandage de fortune à avec un chiffon. Puis, ils avaient quitté le loup à l'abri du grand sapin et ils étaient rentrés à la bergerie sans même chercher les deux moutons égarés.
Un berger et un louvetier qui sauvent un loup, c'était contre nature. Alors ils n'en avaient jamais reparlé. Et le temps était passé. Mais chaque fois qu'ils passaient près du grand sapin, le loup était là, il avait gardé de sa mésaventure un boitillement qui le rendait reconnaissable entre tous.



«- Dis, Antoine, a repris Bastien, depuis tout ce temps, ton troupeau...
-Non! a coupé Antoine, plus une seule attaque de loups...»
Ils se sont regardés, leurs yeux étaient plus brillants que d'habitude. Alors soulevant la bouteille pour remplir nos verres, Antoine a ajouté d'un air faussement en colère:
-Oui enfin il m'a quand même bouffé une bête et perdu deux autres cet animal de malheur!


Au même moment, à l'autre bout de la pièce, sa femme sortait de la cuisine, un plat fumant dans les mains en lançant:
«Vé! De toute façon comment il aurait fini ton mouton! Allez vas, ça a été un bon Noël pour le loup!»
On s'est tous mis à rire. Mais au fond, nous aurions bien aimé croiser aussi, rien qu'une fois, le regard du loup...



Isabelle Pozzi                                        

lundi 7 novembre 2011

Le Piccolo Festival a fait parler de lui ...

Deux des articles parus dans la presse locale 
à propos du Piccolo Festival 2011... 

avec la première photo publique de ma star préférée... 
mon Baptiste!! 1mois!!! 
on a beau être conteuse... on en est pas moins maman... 







jeudi 3 novembre 2011

mardi 30 août 2011

Le Piccolo Festival 2011

Le programme...

VENDREDI 28 OCTOBRE 2011

14h30 /MA MERE M’A DIT...
Salle du 8 Mai
Cie aaa Théâtre – Antibes (06)
Clown, création originale présentée pour la 1re fois, à partir de 6 ans – 45 mn 
De et avec Corinne Casabo

17h00 / LA CLEF SOUS LE PAILLASON
Salle du 8 Mai
Cie Ziri Ziri – Nice (06)
Contes traditionnels, à partir de 5 ans – 45 mn
Avec Eve Lafarge et Muriel Revollon







SAMEDI 29 OCTOBRE 2011

11h00 / CONTES DU BOUT DES DOIGTS
Espace Bonsaï
 Isabelle Pozzi
Conte pour toutes petites oreilles, à partir de 9 mois – 30 mn
De et avec Isabelle Pozzi
Mis en scène par Caroline Duval







Article dans le Blog du Piccolo Festival (cliquez! c'est un lien!)

Piccolo Festival 2011 : la douceur d'Isa Pozzi


"CONTES DU BOUT DES DOIGTS"
Proposé par Isabelle Pozzi

"Ce matin, quand je me suis réveillée... bbbrrrr !!!
J'ai regardé dans ma cheminée : pas de feu !
J'ai regardé sous ma cheminée : pas de bois !
J'ai regardé dans ma besace : vide !

Alors je suis sortie chercher du bois en forêt... J'ai marché, j'ai marché, j'ai marché...

Et en chemin, j'ai rencontré tous mes amis de la forêt qui se préparaient eux aussi à passer un hiver bien au chaud..."

Isabelle Pozzi aime les mots : les jolis et les tordus; les gens : les petits et les grands ; et les histoires à partager.
Elle conte depuis une dizaine d'années pour les petites et les grandes oreilles dans les théâtres, les festivals, les écoles... et partage ses spectacles avec un public de 9 mois à "pas d'âge" avec toujours le même bonheur. 

Pour en savoir plus sur Isa Pozzi, n'hésitez pas à visiter son blog : www.isabellepozziconteuse.blogspot.com

14h30 / 100 PLUMES ET SANS QUESTIONS  
Salle du 8 Mai
Cie 1.2.3 Soleil – Carros (06)
Marionnettes sur table et théâtre d’ombres, à partir de 3 ans  – 40 mn
De et avec Pascale Thevenon et Marinette Tosi



17h00 / C’EST BÔ LA VIE
Salle du 8 Mai
Cie Rouge Ephémère – Nice (06)
Théâtre et clown, à partir de 5 ans – 45 mn
De Catherine Lauverjon, avec Cécilia Bompuget et Virginie Pontès





DIMANCHE 30 OCTOBRE 2011
11h00 / LE MEME PAS VRAI VOYAGE DE PHILOPEDE
Espace Bonsaï
Cie Ziri Ziri – Nice (06)
Conte visuel, à partir de 2 ans – 20 mn
De et avec Eve Lafarge



14h30 / ERNEST ET CELESTINE ONT PERDU SIMEON
Salle du 8 Mai
Cie 1.2.3 Soleil – Carros (06)
Marionnettes à table, à partir de 2 ans – 35 mn
 Avec Pascale Thevenon 
D’après l’album "Ernest et Célestine ont perdu Simeonde G. Vincent (Ed. Casterman)


17h00 / BARAKA COULEURS
Salle du 8 Mai
Spectacle de marionnettes à fils, tout public – 1 heure
De et avec Loic Bettini 











L'affiche...
Le mot du président...

Nous vivons des années de transition.

Les modes traditionnels de représentation basculent sous la poussée d’une sensibilité nouvelle.

Nous sommes noyés sous les images et les sons.

Nous vivons une époque de confusion où  beaucoup se perdent. La tendance est à la gesticulation et à la cacophonie.

Mais la résistance est organisée.

Pour beaucoup de créateurs contemporains, cette confusion est productive. Ils savent préserver l’essentiel dans ce tourbillon d’images qui les nourrit.

Un geste qui souligne le silence ou bien une cruauté mordante qui révèle la faiblesse de l’homme.

Nous avons l’ambition de pouvoir jouer dans cette cour de récréation.

Influencés par le théâtre, le mime, la danse, le clown, le cinéma, la musique, la bande dessinée, nous voulons faire profiter le jeune public du spectacle vivant, de toutes nos expériences.

Après la bonne surprise de la première édition en 2010, le jeune public verra l’édition 2011 en pleine croissance.

Les dents de lait incisives ont poussées. 

Claude KRESPIN
Président de la Cie aaat

Les objectifs du festival...
Création et partage


Le PICCOLO FESTIVAL s’est donné pour mission de remplir trois objectifs :

- Découvrir et faire découvrir des formes originales de spectacles jeune public.
- Faire se rencontrer sur scène "petits" amateurs et "grands" professionnels : première partie des séances assurées par les Piccoli artistes.
- Permettre à tous de passer un moment convivial à l’issue des représentations.


EDITION 2011 : Les nouveautés

Cette année, 8 spectacles seront proposés au public, soit 2 de plus qu’en 2010.

Ils seront présentés dans deux lieux différents :
L’Espace Bonsaï
21 avenue Gazan à Antibes - qui accueillera les spectacles pour les pitchouns  (de 9 mois à  3 ans). Jauge de 40 places.
La salle du Huit Mai
Square du Huit Mai à Antibes. Jauge de 100 places

La participation active du jeune public est toujours à l’honneur. Les premières parties seront assurées par des élèves d’ateliers théâtre issus de différentes compagnies du département.

ARTISTES ET CIES : Clowns - Contes - Marionnettes

Six compagnies des Alpes-Maritimes se partagent l’affiche 2011.
La Cie aaathéâtre d’Antibes, présentera son nouveau spectacle de clown.
La Cie 1 2 3 soleil de Carros vient avec 2 spectacles différents de marionnettes sur table.
Isabelle Pozzi, conteuse pour petites et grandes oreilles présentera son spectacle pour les tout petits de 9 mois et plus... 'Conte du bout des doigts" (mis en scène par Caroline Duval)
Ziri Ziri, la compagnie niçoise de conteurs et griottes présentera un spectacle pour les petits et un autre pour les plus grands.

jeudi 11 août 2011

Des stages à commander et à recommander... "élaborer un projet"


Vous avez des envies? Des projets?
Vous ne savez pas par où commencer? Comment trouver des financeurs? Des partenaires?

Les outils sont simples et efficaces, venez les découvrir...


Elaborer et conduire un projet d'animation
Intervenantes principales: Murielle Barot et Isabelle Pozzi
Cadre: Méthodologie de projet
Formule: modulable selon vos besoins
Animateurs, directeurs d’accueils collectifs de mineurs
parfois enfermés dans nos pratiques d’animation, nous vous proposons de nous rejoindre autour de réflexions et échanges d’expériences professionnelles sur l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet d’animation porteur de sens.

        - Echange d’expériences d’animation
- Notion de projet
- Définition et connaissance des publics
- Adaptation du projet au public
- Notion et définition des objectifs pédagogiques
- Techniques d’animation
- Mise en situation
- Création d’un projet collectif


Littérature Jeunesse, support des activités ludiques
Intervenantes principales: Murielle Barot et Isabelle Pozzi
Cadre: Méthodologie de projet
Formule: modulable selon vos besoins
Un univers tout entier vous tend les bras!
N’hésitez plus, savourez les mots, lisez entre les lignes,
racontez les images,
inventez de nouveaux personnages,
créez un décor dans votre salle d’activité,inventez des marionnettes 
et donnez-leur vie…
        Une panoplie d’activités ludiques et créatives pour explorer toute la richesse de cette littérature trop souvent laissée pour compte et qui répond pourtant si bien aux objectifs pédagogiques que nous pouvons fixer aux jeunes lecteurs.
     
        - Echange d’expériences professionnelles et définition des besoins
- Définition et connaissance des publics
- Notion de projet autour du livre
- Notion et définition des objectifs pédagogiques
- Techniques d’animation
- Mise en situation
- Création d’un projet collectif


mercredi 10 août 2011

3000!!


Nous venons de dépasser ensemble
les 3000 pages vues
depuis la création de ce blog...

Merci à chaque visiteur
et à très bientôt dans la vraie vie...



Isabelle Pozzi...

Des stages à commander et à recommander... "écrire et parler"

Trouver sa voix, trouver sa voie...
T
Intervenante principale: Isabelle Pozzi
Cadre: Développement personnel par la pratique artistique
Formule: modulable selon vos besoins

Les histoires sont toutes les mêmes et pourtant toutes si différentes.
A la manière des conteurs, nous intégrons les faits, les événements de nos histoires personnelles et nous les interprétons pour les rendre acceptables, racontables, supportables. C’est en interprétant la vie qu’on la fait sienne, qu’on lui donne son identité et qu’à travers elle on se construit.
En partant de contes connus que vous choisirez selon vos affinités, nous tenterons de trouver notre propre forme de  récit, notre façon personnelle et unique de ressentir le monde et de le retranscrire aux autres.

Structuration créative
de la pensée et du discours...




Intervenante principale: Isabelle Pozzi
Cadre: Développement personnel par la pratique artistique
Formule: modulable selon vos besoins

Vous avez déjà tenté de raconter le film que vous avez adoré la veille?
Vous avez déjà été obligé de présenter au pied levé un projet
dont vous n’étiez pas l’auteur?
Vous vous êtes déjà posé mille questions devant une page blanche lors d’une dissertation ou d’un compte rendu?
Organiser sa pensée, restituer un discours clair et compréhensible, trouver les bons arguments et savoir les formuler ne sont pas choses faciles.
Le conte peut vous aider à mettre de l’ordre dans vos discours, à susciter l’attention de votre interlocuteur ou de votre lecteur, à vous sentir à l’aise dans toutes les situations de communication.

- La forme du conte
- La chronologie du récit
- Les personnages du conte et leurs interactions
- Création d’un récit organisé (écrit)
- Le temps de conter… (oral)




Initiation à l'art du conte...
Intervenante principale: Isabelle Pozzi
Cadre: Développement personnel par la pratique artistique
Formule: modulable selon vos besoins
Une première approche du conte pour novices curieux d’explorer ce monde fascinant qui a nourri nos enfances.
Une occasion unique d’oser prendre la parole publique,
la parole conteuse et de se révéler à soi et aux autres à travers le conte.
- Panorama de l’histoire du conte
- Lecture de contes à haute voix
- Jeux autour des contes traditionnels
- Création de contes
- Expression verbale et non verbale
- Le temps de conter…

Aller à la rencontre
de son propre personnage...
Intervenante principale: Isabelle Pozzi
Cadre: Développement personnel par la pratique artistique
Formule: modulable selon vos besoins

Les contes sont le miroir privilégié des archétypes humains.
Chacun peut donc se reconnaître dans un personnage traditionnel ou reconnaître sa propre situation dans le déroulement d’un conte.
Ces personnages et ces contes nous guident, nous répondent ou nous questionnent;
ils nous viennent en aide dans notre vie réelle pour autant que nous sachions les écouter…

- Le symbolisme des contes
- Faire connaissance avec les personnages traditionnels
- Trouver son propre personnage
- Le temps de conter…

OU


- Qui je crois être?
- Qui je suis?
- Qui j'aimerais être?
- Qui je pourrais être?
(Voyages entre le moi idéal et le moi réel... amélioration de l'image de soi)